La graphothérapie permet d’aider une personne qui rencontre des difficultés d’écriture (manque d’aisance, écriture illisible, lenteur ou vitesse excessive, fatigabilité….).

La graphothérapie traite aussi ce que l’on appelle la dysgraphie, un trouble de l’écriture qui ne s’explique pas par une déficience neurologique ou intellectuelle.

Pour un enfant ou un adolescent, (re)-trouver le plaisir d’écrire permet de  (re)-gagner confiance en lui-même et motivation…

En graphothérapie, la démarche consiste dans un 1er temps à réaliser un bilan graphomoteur pour évaluer les difficultés d’une personne face à un travail d’écriture et dans un 2ème temps, si nécessaire, de proposer et en mettre en place une rééducation de l’écriture.